Le lien coeur-cerveau : trouver l’équilibre avec la cohérence cardiaque

La cohérence cardiaque est une solution simple et efficace pour la gestion du stress et des émotions. Elle est basée sur un contrôle de la respiration, un outil tout simple donc et que l’on a toujours à portée de main. Ça vaut le coup de se pencher sur le sujet…

La cohérence cardiaque est un principe médical, découvert par le HeartMath institute en Californie et popularisé en Europe par le Dr David Servan-Schreiber (1961-2011) qui démontre qu’en régulant sa respiration selon des rythmes spécifiques, on peut forcer le retour au calme de l’organisme et ainsi apprendre à maîtriser son stress.

En plus de tous ses bénéfices physiologiques, la cohérence cardiaque traduit très justement notre état psychologique.

Le coeur et le cerveau sont dans un dialogue perpetuel.  Le coeur s’adapte aux demandes du cerveau et, de même, le cerveau réagit en fonction des informations envoyées par le coeur. Si notre état émotionnel impacte notre rythme cardiaque alors l’inverse est vrai également : le rythme cardiaque influence les émotions.

Etudier le rythme cardiaque nous permet alors de savoir si on est sous influence du système sympathique, c’est-à-dire stressé, anxieux, déprimé ou si au contraire il y a une prédominance du système parasympathique parce qu’on a appris à contrôler sa respiration et on est alors détendu, calme, heureux.

Les systèmes nerveux sympathique et para-sympathique trouvent l’équilibre lorsque l’on atteint l’état de cohérence cardiaque, c’est à dire quand la variabilité cardiaque augmente et diminue en suivant un rythme régulier.